Deux géoliennes au Paraguay


« | Accueil | »

Mieux vaut tard que jamais…

De la harpe paraguayenne aux sushis en passant par un train désaffecté, moments importants de notre vie ici…


Tout commence par un passage à l’alliance française le vendredi matin du WE dernier (eh oui, on date un peu, mais c’est qu’on profite !), histoire de voir ce qu’il s’y passe (à l’alliance française, parce qu’avec toutes ces parenthèses, je vais finir par vous perdre). Ah tiens, justement, ce soir (à l’alliance française, toujours, suivez un peu !), il y a un concert de harpe paraguayenne donné par une japonaise (normal, encore le mélange des nationalités !), depuis le temps qu’on nous en parle de cette fameuse harpe, elle est même dessinée sur notre téréré… Une journée de travail, une belge et un colombien plus tard, nous voilà tous les 4 au concert ; verdict : la harpe paraguayenne, c’est magnifique, nous sommes unanimes, mais ça peut aussi bien donner envie de danser que… de dormir ! Bon au final, on s’en fout, mais alors…le buffet offert à la fin ! Des sushis et des makis à tomber par terre (oui, il y avait beaucoup de japonais du coup) et champagne pour tout le monde ! C’est ce qu’on appelle être au bon endroit au bon moment.

Suite et fin de la soirée à Planta Alta, un bar d’artistes roots-underground où il se passe pas mal de choses mais où tout commence toujours très en retard. Ce soir là, concert de musiciens brésiliens finissant en impro’ a capella autour de percussions, des moments comme on les aime…


Le lendemain matin…
Découverte notable de la journée : le premier train à circuler en Amérique du Sud en 1857 était paraguayen !
Mauvaise nouvelle : le ferrocaril a cessé de parcourir le pays en 2007.
Bonne nouvelle : il est exposé près du jardin botanique et surtout… on peut rentrer dedans si on cherche bien (ce qu’on a fait). Il donne beaucoup d’idées, on hésite encore entre tourner un western ou y faire una fiesta clandestina !

[…] ceci symbolise la soirée… Vamos a bailar, borrachas, on n’en saura pas plus.

Le dimanche de ce même WE (celui d’avant donc, puisqu’on est en retard d’une semaine si vous aviez suivi…) lever difficile pour certains, mais départ à Aregua pour d’autres, une petit ville très jolie qui a l’avantage d’avoir un lac et une fête de la fraise, à 2h d’Asunción en colectivo.

Pour voir les photos : WE Jardin Botanique Ferrocaril Aregua

Mais et depuis, me direz-vous ?


Laisser un commentaire

lerajahotel |
gitelemoulindepeyra |
maple syrup, bears and land... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Meli et Melo au Japon
| Un été au Portugal...
| deepakp